Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Virgin Mobile cesse d'exister au profit de RED by SFR





Le 19 Mai 2016, par

La fusion entre SFR et Numericable qui a eu lieu en 2014 continue de changer le panorama des opérateurs en France. Dernier à en faire les frais, comme attendu, l'opérateur mobile Virgin racheté par Numericable en 2014 et qui utilisait depuis janvier 2015 le réseau SFR. Désormais, ses clients passeront sous le drapeau de RED by SFR. De quoi faire gonfler un peu les chiffres de l'opérateur qui ne cesse de perdre des clients.


cc/pixabay
cc/pixabay
Les abonnés Virgin mobile vont connaître quelques changements dans les mois qui viennent car leur opérateur n'existe plus. SFR prend le relais ce qui devrait lui permettre de faire remonter un peu son parc d'abonnés qui ne cesse de décroître. Mais ce changement pourrait également entraîner une fuite d'abonnés.

Le changement d'opérateur, selon Virgin et SFR, devrait en effet entraîner un changement de forfait et donc une nouvelle tarification. Une nouvelle carte SIM sera fournie aux clients qui voudront faire le changement et qui devront, de fait, signer un nouveau contrat. Mais cette signature n'est évidemment pas obligatoire : il s'agit d'un changement des conditions d'utilisation et des conditions tarifaires qui peut donner lieu à une résiliation sans frais.

Virgin Mobile était, par ailleurs, un opérateur MVNO qui offrait des forfaits sans engagement et les clients pourraient donc ne pas être convaincus par les offres SFR. Il faudra donc attendre pour voir quel sera l'impact de cette fusion sur le parc abonnés de SFR qui devrait sans aucun doute retrouver des couleurs.

En un an, SFR a perdu près d'un million de clients mobiles et plusieurs milliers de clients fixes : l'effet de la nouvelle tarification appliquée depuis la fusion et d'une série d'augmentations qui ont ouvert la voie à des résiliations sans frais par les clients. Résultat des courses : SFR est retombé dans le rouge début 2016 après une année 2015 avec des comptes dans le vert.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook