Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

1 000 suppressions de postes chez le fabricant des mouchoirs Lotus





Le 30 Octobre 2018, par

Les temps sont difficiles pour Essity, groupe suédois dont le produit le plus connu est le mouchoir Lotus. L'entreprise a annoncé la suppression de 1 000 postes à travers le monde.


Essity rencontre actuellement de gros problèmes. La société, issue de la séparation en 2017 des activités de SCA en deux branches, s'est spécialisée dans les produits hygiéniques (papier toilette, mouchoirs en papier, couches, etc.). Au troisième trimestre, le groupe a engrangé un bénéfice net de l'équivalent de 95 millions d'euros, moitié moins que l'an dernier durant la même période (2,1 milliards). 

C'est pourquoi l'entreprise s'est lancée dans un plan d'économie très important : Essity compte réaliser plus de 86 millions d'euros d'économies, qui seront en majorité réalisées par la suppression de postes. Ce sont environ 1 000 personnes qui seront touchées par ces compressions d'effectif. C'est en septembre que la société avait engagé ce plan de restructuration. Les performances en berne enregistrées par Essity sont majoritairement le fait d'une demande en recul sur ses deux principaux marchés, à savoir l'Europe et l'Amérique du Nord. Le groupe fait de plus face à une concurrence qui a accru sa productivité, réduisant ainsi les marges d'Essity. 

Les salariés de la société, présente dans 150 pays, ne savent cependant pas encore où la coupe claire va frapper. Le couperet ne devrait toutefois pas tarder car les économies attendues devront être engagées dès l'année prochaine. Cet été, Essity a annoncé la fermeture de son usine de Seine-Maritime, qui produit du papier toilette ; 80 emplois ont été supprimés.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : essity

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook