Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

1 senior sur 3 travaille à temps partiel





Le 3 Août 2017, par Anton Kunin

Le travail à temps partiel est un phénomène davantage répandu chez les seniors que chez les salariés d’autres catégories d’âge. Dans la moyenne de la population française, seule 1 personne sur 5 est dans cette situation, révèle une étude du Ministère du Travail.


Travailler à temps partiel : plus un choix personnel qu’une contrainte pour les seniors

Plus on avance en âge, plus le temps partiel devient la norme : à partir de 60 ans, un senior salarié sur 3 est à temps partiel, et juste avant de partir à la retraite, donc la dernière année de travail, on grimpe a près de 1 senior sur 2 à temps partiel.

La raison le plus souvent évoquée de ce travail à temps partiel est le choix personnel du salarié : 3 seniors sur 10 évoquent une raison familiale (devoir s’occuper d’un proche dépendant par exemple) tandis que 2 seniors sur 10 ont opté pour le temps partiel pour pouvoir faire d’autres choses, avoir plus de loisirs, s’investir dans de l’associatif etc. Ce dernier cas est surtout celui des seniors propriétaires de leur logement, dont les enfants sont partis du foyer familial, et qui n’ont plus autant besoin d’argent qu’avant.

En France, seuls 40 à 50 % des seniors travaillent

En même temps, 4 seniors sur 10 travaillent à temps partiel parce que cela leur a été imposé ou bien parce que leur poste a évolué et qu'ils ont dû accepter une réduction de leur temps de travail pour conserver leur emploi. 15 % des seniors travaillent à temps partiel pour des motifs de santé. La loi prévoit d’ailleurs des « temps partiels thérapeutiques », la différence de rémunération étant compensée par l’Assurance maladie.

Les auteurs de l’étude dressent également une comparaison de la situation des seniors vis-à-vis du temps partiel entre la France et d’autres pays européens. Conclusion : en Europe, le temps partiel des seniors augmente au fur et à mesure qu’on avance du nord vers le sud. Les anciens pays de l’Est comme la Pologne, la Hongrie ou la Croatie ont également une faible proportion de seniors en emploi, de même que la Grèce, en proie à d’importantes difficultés économiques. La France, quant à elle, se situe dans la fourchette 40-50 %, loin derrière des pays comme l’Allemagne, où 6 à 7 seniors sur 10 travaillent. Le champion toutes catégories est la Suède : là-bas, plus de 70 % des 55-65 ans travaillent.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque










Rss
Twitter
Facebook