Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

100.000 emplois pourraient disparaître dans le secteur du bâtiment





Le 13 Avril 2023, par François Lapierre

Des dizaines de milliers d'emplois seraient menacés dans le secteur du bâtiment d'ici 2025, s'alarme les professionnels. En cause : les ventes de logements neufs et notamment les maisons sont en panne.


Les professionnels du bâtiment tirent la sonnette d'alarme

Panique dans le logement neuf. Une étude de la Fédération française du bâtiment (FFB) indique que les ventes de maisons neuves ont chuté de près d'un tiers entre mars 2021/février 2022 et mars 2022/février 2023. Quant aux appartements neufs, les ventes ont reculé de 16% sur la même période. La FFB a fait ses comptes, et il ressort que le marasme pourrait se prolonger au vu du contexte macro-économique. Résultat : le secteur pourrait détruire 100.000 emplois d'ici 2025.

Plusieurs facteurs expliquent la chute brutale des transactions : l'inflation des prix a un impact important sur le coût de l'énergie et des matériaux et les terrains constructibles sont de plus en plus rares. Les acheteurs sont obligés de payer plus cher leurs logements, et ils ne sont pas aidés par les taux des crédits immobiliers en forte hausse. La FFB observe une « forte progression des annulations de ventes », en raison principalement de la « contraction du marché du crédit ».

Panne des mises en chantier

Et les problèmes vont se poser aussi à l'avenir. Les mises en chantier de logements ont baissé de 6,4% sur la même période de 12 mois, tandis que les permis de construire sont en baisse de 5,1%. Pour les professionnels du bâtiment, il s'agit là d'une activité future en moins, d'où cette prévision des 100.000 emplois en moins. Néanmoins, la FFB indique qu'il s'agit d'une prospective et pas d'une réalité.

Ainsi, les choses pourraient changer de manière positive si des mesures étaient prises rapidement pour relancer le secteur. Selon la FFB, cela pourrait être une amélioration des conditions d'accès au crédit immobilier, une hausse des budgets MaPrimeRenov' pour les particuliers, ou encore un dispositif de remplacement de l'investissement locatif Pinel, dont la disparition est programmée pour la fin de l'année prochaine.



Tags : bâtiment

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook