Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

11 jours de congés cet été pour les patrons de TPE





Le 5 Août 2015, par

Rien. Les patrons de TPE qui pourront partir en vacances cet été ont bien l’intention de ne rien faire du tout durant les congés qu’ils s’octroieront ! C’est un des enseignements qui ressort d’une enquête Ifop pour Fiducial.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Plus sérieusement, les petits patrons interrogés se déclarent plutôt optimistes concernant les perspectives de leurs activités — ils sont 62% à estimer qu’elles seront bonnes pour le second semestre de l’année. Les plus jeunes sont les plus optimistes à 72%, ainsi que ceux issus du secteur des services, où ils sont 70% (contre 41% dans l’industrie).

Les vacances vont faire du bien pour recharger les batteries. Près d’un tiers des petits patrons se disent en effet épuisés par ce premier semestre, un sentiment plus fort encore dans la construction et le BTP (48%). 14% de ces chefs de petites entreprises s’affirment également stressés. à l’autre bout du spectre, 10% sont impatients, et 17% se disent enthousiastes.

Durant l’été, ils prendront en moyenne 11 jours de vacances. C’est moins que les 19 jours en moyenne pris par les salariés, mais c’est plus que les 37% qui n’ont pas profité de congés du tout depuis l’été dernier.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : tpe

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"









Rss
Twitter
Facebook