Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

112 euros par mois, c'est le coût de l'inflation pour les Français





Le 24 Octobre 2022, par Olivier Sancerre

L'inflation s'est invitée dans le budget quotidien des Français. Un sondage indique le montant qu'ils déboursent chaque mois en plus en moyenne à cause de la hausse des prix.


Énergie, carburant, produits alimentaires, tout coûte plus cher

112 euros, c'est le montant déboursé chaque mois en moyenne par les Français à cause de l'inflation. L'Insee l'a mesurée à 5,6% en septembre sur un an, et même si la hausse des prix a décéléré, il faudra attendre le deuxième trimestre de l'année prochaine pour observer une réelle décrue de l'inflation. En attendant, il faut mettre la main à la poche et payer plus cher les produits alimentaires, l'énergie ou encore le carburant.

Le sondage réalisé par Panorabanques et Poll&Roll montre que pour plus de 8 Français sur 10 (82%), ce montant est la conséquence de l'augmentation des prix des produits alimentaires constatée dans les rayons de la grande distribution. 72% des sondés pointent aussi du doigt les prix des carburants qui flambent, 63% les prix de l'énergie. Ces 112 euros pèsent lourd en comparaison des salaires moyens dans le secteur privé : 4,5% des 2.518 euros nets par mois en 2020.

L'inflation va continuer de peser lourd

Pour une personne au Smic (1.300 euros nets par mois), la somme moyenne supplémentaire à mettre sur la table chaque mois représente 8,3% du salaire. Le même sondage montre que plus de la moitié des personnes interrogées (55%) estiment que l'inflation n'en a pas terminé et qu'il faut s'attendre à de nouvelles hausses en 2023. Malgré la situation difficile, les Français font très attention à leurs comptes : 47% d'entre eux ont déclaré être à découvert au moins une fois dans l'année.

C'est un chiffre en légère hausse (+1 point) par rapport à 2021, ce qui signale un sérieux des Français dans leur gestion au quotidien de leurs deniers. Toutefois, il faut relever que le montant moyen des découverts non autorisés s'établit à 317 euros en 2022, contre 284 euros l'an dernier (+11%). 10% des Français n'ont pas d'autorisation de découvert, qui implique des frais supplémentaires, en plus des agios.



Tags : inflation

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook