Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

118 milliards de dollars évaporés en une journée





Le 10 Août 2019, par Paul Malo

Conséquence des soubresauts sur les monnaies entre Chine et Etats-Unis : les plus grandes fortune du monde ont vu des milliards virtuels s’évaporer.


Jeff Bezos a perdu 3 milliards d'euros en une journée...

Une journée qui coûte cher : il y a quelques jours, les 500 plus grandes fortunes du monde ont perdu 118 milliards de dollars (104,6 milliards d'euros) en une journée. La raison : la quasi panique qui s'est emparée des marchés boursiers du fait des fortes tensions commerciales entre Washington et Pékin.

En une journée, du fait des variations de cours, les plus grandes fortunes ont donc vu la valorisation boursière de leurs actions tomber en chute libre tel Mark Zuckerberg (2,5 milliards d'euros de pertes), Bill Gates (1,6 milliard d'euros) ou Bernard Arnault (2,8 milliards). Et surtout Jeff Bezos (3 milliards d'euros de pertes), homme le plus riche de la planète oblige. Pour autant, sa fortune reste estimée à 110 milliards de dollars (98 milliards d'euros), selon Bloomberg.

 




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"













Rss
Twitter
Facebook