Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

1,3 milliard d'euros d'économies sur les niches fiscales en 2020





Le 11 Juillet 2019, par La rédaction

Le gouvernement est parti à la chasse aux niches fiscales afin de financer la baisse de l'impôt sur le revenu promise par Emmanuel Macron.


Bercy a sorti les calculettes, en identifiant des économies de 1,3 milliard d'euros à réaliser dès l'année prochaine. Ce sont les niches fiscales destinées aux entreprises ainsi qu'une réduction de l'impôt plus lente que prévu pour les grands groupes qui permettront d'engranger ces économies. Dans le détail, un coup de rabot de 615 millions d'euros va être appliqué sur les niches fiscales aux entreprises ; 700 millions d'euros supplémentaires seront réalisés grâce à une réduction moins rapide des prélèvements fiscaux sur les sociétés.

Parmi les niches fiscales rabotées, celle sur la taxation du gazole non routier (GNR). Trois relèvements des taxes sont prévues au 1er juillet 2020, au 1er janvier 2021 et au 1er janvier 2022. La hausse progressive de cette taxe permettra aux caisses publiques d'engranger « un peu plus de 200 millions d'euros » l'année prochaine, a assuré Bruno Le Maire qui présente cette mesure comme un moyen « d'accélérer la transition énergétique de la France ». Les secteurs de l'agriculture et du transport ferroviaire continueront en revanche de bénéficier de l'intégralité de cette niche fiscale.

Parmi les autres niches fiscales dans le collimateur de Bercy, on trouve par exemple la baisse des incitations fiscales au mécénat d'entreprise (la mesure ne concernera pas les petites entreprises). Le ministère de l'Économie a un objectif, celui de réaliser des économies de l'ordre de 6 milliards d'euros… tout en assumant une croissance des dépenses de 4,6 milliards en 2020.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook