Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

2 milliards d'euros en prêts garantis pour lutter contre le réchauffement climatique





Le 9 Février 2024, par La rédaction

Face à l'urgence climatique, la France se mobilise pour adapter son économie aux défis posés par le réchauffement global. Entre engagements ministériels, soutien financier aux entreprises et réflexions sur l'adaptation du secteur du bâtiment, la France se prépare à une transformation profonde pour résister aux aléas climatiques futurs.


Mobilisation gouvernementale et soutien aux entreprises

Bruno Le Maire a réaffirmé l'engagement de l'État dans la lutte contre le changement climatique, avec un focus particulier sur l'adaptation économique à cette réalité. Lors d'une rencontre à Bercy, centrée sur les entreprises, il a été annoncé un plan national visant à préparer la France à un réchauffement de +4 °C d'ici à 2100. 

Ce plan, qui sera détaillé au début de l'été, prévoit d'ores et déjà un soutien financier significatif aux entreprises pour développer des projets d'adaptation à leur secteur d'activité. Le ministre a promis une garantie de prêts d'une enveloppe globale de 2 milliards d'euros pour 2024, destinée à financer des initiatives diverses telles que l'isolation des bâtiments, l'installation de systèmes de récupération d'eau ou encore la prévention des risques liés aux feux. Ces mesures sont destinées à encourager une transformation profonde des pratiques industrielles et professionnelles, face à un climat qui ne cesse de changer.

+4 °C d'ici à 2100

Le secteur du bâtiment, en première ligne face aux conséquences du réchauffement climatique, est appelé à se réinventer. Les techniques traditionnelles et les matériaux habituellement utilisés sont remis en question, ouvrant la voie à des innovations durables. La Fédération française du bâtiment souligne l'importance de cette évolution, mentionnant le remplacement de la laine de verre par des matériaux plus adaptés comme la paille ou le chanvre pour l'isolation, ou encore l'utilisation de doubles murs en briques pour une meilleure isolation thermique.

Cet élan se reflète également dans les investissements publics. Le locataire de Bercy a insisté sur le fait que tout investissement de l'État devra prendre en compte l'adaptation au changement climatique, une mesure visant à optimiser l'utilisation des ressources financières en prévision des défis futurs. Cette approche est soutenue par les analyses de think tanks comme l'I4CE, qui soulignent les risques économiques et sociaux liés à une mauvaise anticipation des impacts climatiques sur les infrastructures et les secteurs clés de l'économie.

L'adaptation au changement climatique concerne aussi le monde du travail, particulièrement dans les secteurs exposés à des conditions extérieures extrêmes. Les canicules récentes ont mis en lumière l'importance de protéger la santé des travailleurs, avec des initiatives comme l'adaptation des horaires de travail et un accès accru à l'eau. Les centrales syndicales, présentes lors des discussions à Bercy, rappellent l'urgence d'évoluer vers un Code du travail plus respectueux des réalités climatiques, pour garantir un environnement de travail sûr et sain.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook