Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

273 magasins Carrefour devraient fermer





Le 4 Février 2018, par

Le groupe Carrefour n'en a pas terminé avec les mauvaises nouvelles. Le géant de la distribution va ainsi procéder à une restructuration lourde, qui va nécessiter des départs et la fermeture de centaines de magasins.


Ce mardi, Alexandre Bompard le PDG du groupe Carrefour, a tracé les grandes lignes du plan de restructuration de l'entreprise. 2 400 postes vont être supprimés au siège France, sur des effectifs de 10 500 salariés. La direction va également entreprendre des économies à hauteur de 2 milliards d'euros, et elle va procéder à la vente ou à la fermeture de 273 magasins en France. La liste n'était pas connue jusqu'à ce que le Midi Libre ne dévoile le document de travail. 

131 projets de fermetures vont toucher les secteurs Nord et Rhin-Rhône, 65 magasins dans les Hauts-de-France plus neuf qui passeraient en location-gérance. Parmi les villes les plus touchées, on compte Paris avec 18 magasins, Tourcoing (9 magasins), Marseille (8 magasins) et Villeurbanne (4). Il s'agit d'un document de travail, la direction peut donc apporter des modifications et des correctifs, mais on a un tableau à peu près correct de l'étendue des fermetures et de leurs emplacements.

Carrefour recherche des repreneurs pour les 273 magasins de l'ex-enseigne Dia acheté en 2014, un réseau de 800 magasins présents surtout dans les centre-villes. L'entreprise a perdu 150 millions d'euros en résultat opérationnel dans cette aventure. Selon la communication de l'entreprise, si aucun repreneur ne se présente, « il y aura malheureusement des fermetures ». Carrefour indique que des solutions de reclassement au sein du groupe seront envisagées en cas de fermeture. Un plan de sauvegarde de l'emploi va être déclenché pour les 2 100 salariés de ces magasins.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : carrefour

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »










Rss
Twitter
Facebook