Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

3 questions à Florence Provendier sur le projet de loi anti-gaspillage pour une économie circulaire





Le 21 Novembre 2019, par La Rédaction

À l'occasion d’un atelier citoyen, le jeudi 21 novembre, nous rencontrons Florence Provendier, députée (LREM) de la 10e circonscription des Hauts-de-Seine. Commissaire des Affaires culturelles et de l’Éducation de l'Assemblée nationale, elle est également membre du groupe de parlementaires "Accélérons" engagé sur la transition écologique et solidaire.


JDE : Madame la députée, vous organisez aujourd’hui un atelier citoyen autour du projet de loi anti-gaspillage pour une économie circulaire. Pouvez-vous nous en dire plus sur la philosophie de cette rencontre ?
 
Florence Provendier : Effectivement, dès le début de mon mandat, dont je « fête » la première année (prise de fonction le 17 novembre 2018) j’ai indiqué que j’organiserai des « forums participatifs » sur ma circonscription pour débattre des sujets d’actualité et pour partager mon travail à l’Assemblée nationale.

En pleine semaine européenne de la réduction des déchets, l’idée dans le cadre de cette rencontre, c’est de partager sur mon action de députée, faire en sorte que les gens d’un même territoire puissent débattent de problématiques communes pour faire émerger des idées que je pourrais, le cas échéant, porter à l’Assemblée nationale.
 
JDE : A propos du contenu de ce projet de loi, quel est son essence et sa vision ?
 
Florence Provendier : Le projet de loi anti-gaspillage pour une économie circulaire, a été présenté en Conseil des ministres le 10 juillet 2019. Puis il a été examiné au Sénat en septembre et sera en examen à l'Assemblée nationale début décembre 2019. Ce projet de loi, attendu par nos concitoyens s’articule autour de 4 orientations : stopper le gaspillage pour préserver nos ressources ; mobiliser les industriels pour transformer nos modes de production ; informer pour mieux consommer et améliorer la collecte des déchets pour lutter contre les dépôts sauvages.
 
L’ambition que porte Brune Poirson, secrétaire d’État auprès de la ministre de la transition écologique et solidaire, à travers texte, est une réelle transformation de notre système de production et de consommation. Le concept d’économie circulaire s’est développé en opposition au modèle de l’économie linéaire qui consiste à extraire, fabriquer, consommer et puis jeter. Nous devons prendre conscience que ce modèle est à bout de souffle et a des impacts négatifs sur l’environnement.
 
L’économie circulaire, c’est un modèle économique qui peut être vecteur de créations d’emplois. C’est surtout un grand pas en direction de la transition énergétique et écologique qui s’inscrit pleinement dans les Objectifs du Développement Durable (ODD) de l’Agenda 2030.
 
Les objectifs de ce projet de loi permettront de :
  • Tendre vers 100% de plastiques recyclés en 2025,
  • Réduire les émissions de gaz à effet de serre : économiser l’émission de 8 millions de tonnes de CO2 supplémentaires chaque année grâce au recyclage du plastique,
  • Créer 500 000 emplois supplémentaires, y compris dans des métiers nouveaux.
 
JDE : Pensez-vous reproduire ce type de réunion publique sur d’autres sujets ?  Ce format peut-il devenir un standard de la vie politique française ?
 
Florence Provendier : La promesse du candidat Emmanuel Macron et de la République en Marche était de faire de la politique autrement, affin de permettre à la société civile, dont je fais partie, de participer au débat public. Je suis intimement persuadée que nous pouvons aller encore plus loin en faisant participer plus activement les citoyens à l’élaboration de la loi.
 
Je crois en l’intelligence collective sur ce sujet comme sur tous les autres. Chacun a la capacité d’agir à son niveau. Nous portons les solutions en nous ! Je continuerai d’organiser régulièrement des évènements qui rapprochent toujours plus les citoyens des élus.
 
D’ailleurs, après la réunion du 21 novembre sur le projet de loi anti-gaspillage pour une économie circulaire à Issy-les-Moulineaux, je vous donne rendez-vous à Vanves le 27 novembre pour parler des retraites !
 

Informations pratiques :
Atelier citoyen sur la loi anti-gaspillage
Jeudi 21 novembre 2019
De 20h à 21h30
Les Papillons blancs, allée Ste Lucie, à ISSY-LES-MOULINEAUX
Inscriptions : http://bit.ly/372Hvm6
 
Pour suivre l’actualité de Florence Provendier : https://www.florenceprovendier.fr/

 



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook