Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

380 milliards de dollars de contrats entre les États-Unis et l’Arabie saoudite





Le 20 Mai 2017, par

Pour son premier voyage à l’étranger, Donald Trump a choisi l’Arabie saoudite. Ce faisant, le président américain laisse derrière lui, pour quelques jours du moins, les scandales qui ont émaillé Washington cette semaine. Mais surtout, il signe des contrats.


Et ces contrats sont d’un montant véritablement faramineux. Au premier jour de la visite de Donald Trump à Ryad, les États-Unis et l’Arabie saoudite ont signé des accords qui se montent à plus de 380 milliards de dollars ! Parmi tous ces contrats, il en est un qui est plus impressionnant que d’autres, c’est celui qui porte sur des ventes d’armements : Ryad va acheter pour 110 milliards de dollars d’équipements militaires…

Ce sont en tout 34 accords qui ont été signés, dans des domaines aussi divers que l’armement donc, mais également dans le transport aérien ou encore le pétrole. Donald Trump s’est évidemment réjoui de tous ces contrats : « C’était une journée formidable », a-t-il déclaré, rappelant que ces centaines de milliards de dollars représentent des investissements aux États-Unis et en bout de course « des emplois, des emplois, des emplois ».

Parmi les accords entre les deux pays, on trouve par exemple la création d’un véhicule d’investissements dans les infrastructures piloté par l’américain Blackstone et le fonds souverain saoudien PIF. Les 40 milliards de dollars se destinent à des projets d’infrastructures, un thème cher au programme économique de Donald Trump. En tout, Blackstone entend investir 100 milliards de dollars dans ces projets.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : états-unis

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

















Rss
Twitter
Facebook