Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

464 euros : c'est la somme qui manque aux Français pour mieux vivre





Le 13 Septembre 2016, par

L'argent ne fait pas le bonheur… mais il y contribue largement ! Le dernier baromètre annuel de Cofidis/CSA montre que les Français sont très nombreux à rencontrer des fins de mois difficiles.


Bien souvent, l'argent manque pour boucler les fins de mois, pour un peu plus d'un quart des Français. Pire encore, 20% des interrogés se disent à découvert en fin de mois ; pour près de la moitié (46%), les périodes de découvert ont lieu une fois par an. Tirer ainsi le diable par la queue rend la vie quotidienne difficile, voire impossible pour certains qui ne peuvent faire autrement que de s'endetter.

Or, comme le rappelle l'étude, qui dit dette implique nécessairement des intérêts. Et cela creuse la spirale infernale. 8% des Français interrogés s'estiment « pauvres », quand un quart d'entre eux se sentent « glisser » vers la pauvreté. Pour s'en sortir, il est nécessaire de réduire certaines dépenses, comme l'alimentation par exemple, ou encore la santé.

Les produits alimentaires sont généralement le premier poste budgétaire touché par la rigueur : 16% des personnes interrogées rognent sur ces dépenses quand elles rencontrent des difficultés. Plus généralement, les Français estiment qu'il leur manque en moyenne 464 euros supplémentaires pour s'en sortir chaque mois. Un budget qui, pour la moitié, serait consacré aux loisirs.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : pauvreté

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque










Rss
Twitter
Facebook