Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

500 millions d'euros d'aide d'urgence pour les agriculteurs européens





Le 7 Septembre 2015, par

La Commission européenne a décidé de débloquer une enveloppe d'aide d'urgence aux agriculteurs de l'Union, d'un montant de 500 millions d'euros. Cette aide intervient après une manifestation d'ampleur des agriculteurs européens, qui étaient des milliers ce lundi 7 septembre à Bruxelles.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
L'enveloppe sera répartie entre tous les États membres, précise la Commission, « avec un égard particulier pour les Etats membres dont les agriculteurs ont été le plus touchés par les évolutions du marché ». De fait, ce sont surtout les producteurs de lait qui bénéficieront de ce coup de pouce, mais la crise dans l'agriculture va bien au-delà de ce seul secteur.

Les agriculteurs subissent le contrecoup de plusieurs décisions prises par l'Union européenne, tout particulièrement les sanctions contre la Russie dans le cadre du dossier ukrainien. L'embargo décidé en août 2014 touche en effet en majorité les produits laitiers, tandis qu'un blocus du côté russe cette fois frappe les importations de porc.

Si plusieurs pays, dont la France, réclament un assouplissement même partiel pour certaines denrées, Bruxelles entend rester ferme et continuer de parler d'une seule voix contre Vladimir Poutine. Néanmoins, il faut bien payer les pots cassés auprès des agriculteurs frappées par ces sanctions. 

Ces 500 millions d'euros proviennent d'un fonds constitué des amendes sur les dépassements de quotas laitiers l'an dernier. La Commission rappelle aussi qu'elle a versé 220 millions d'euros d'aides aux agriculteurs depuis l'été dernier.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement