Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

614 postes supprimés chez Michelin en 2022





Le 2 Décembre 2021, par Olivier Sancerre

Michelin entame la deuxième année de son « plan de simplification et de compétitivité », avec l'annonce de la suppression de plusieurs centaines de postes l'année prochaine. Au total, le groupe veut supprimer 2.300 emplois d'ici 2023.


Michelin : gagner en compétitivité

Michelin va supprimer 614 postes l'année prochaine, après avoir annoncé 531 emplois en moins en 2021. En tout, le groupe entend procéder à la suppression de 2.300 postes d'ici 2023 dans le cadre d'un « plan de simplification et de compétitivité » annoncé cette année. En 2022, c'est notamment le site historique de Clermont-Ferrand qui sera concerné, avec 469 postes supprimés (dont 419 dans le secteur tertiaire). Les usines basées à Troyes, au Puy, à Montceau, à Cholet, Vannes et à Bourges sont également touchées.

Sur le total des postes supprimés, Michelin prévoit 339 départs à la retraite et 193 places ouvertes à la « mobilité externe ». En parallèle, l'entreprise annonce la création de 322 postes pour l'année prochaine. La direction de l'entreprise salue le processus engagé avec les partenaires sociaux, évoquant une « dynamique de croissance » des départs et surtout « un premier bilan de coconstruction avec les équipes extrêmement satisfaisant », selon le directeur du personnel, Pierre-Alexandre Anstett.

Un plan en coconstruction

Du côté syndical, on se dit prudent et vigilant. Chez Sud, on observe ainsi que Michelin est encore loin du compte pour les 2.300 postes annoncés. Est-ce en lien avec la campagne pour l'élection présidentielle ? Le groupe ne voudrait pas faire de vagues avant cette échéance politique majeure… Le syndicat craint que l'entreprise veuille poursuivre ses projets de compétitivité au-delà de 2023.

Pierre-Alexandre Anstett balaie ces craintes : pour lui, ce chiffre de 2.300 postes est un plafond, pas un objectif à atteindre. « Le véritable objectif, c'est d'installer la coconstruction comme une pratique naturelle, et en aucun cas d'atteindre je ne sais quel objectif après l'élection présidentielle », assure-t-il à l'AFP. Dans le monde, Michelin emploie 123.000 salariés, dont 17.000 en France.



Tags : michelin

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook