Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

62 millions de millionnaires, 2,8 milliards de pauvres dans le monde





Le 21 Septembre 2022, par Paolo Garoscio

Comme chaque année, Crédit Suisse a publié son rapport Global Wealth sur la richesse du monde et la répartition de celle-ci. En un an, le changement est minime, surotut en ce qui concerne la répartition de la richesse : s’il y a de plus en plus de millionnaires, les plus pauvres ne détiennent toujours qu’environ 1% des richesses totales.


53% de la population se partage 1% des richesses...

La pyramide de répartition de la richesse de Crédit Suisse confirme la situation décriée depuis des années par les ONG et les partisans d’une meilleure répartition : les plus pauvres n’ont quasiment rien. En bas de la pyramide ont trouve en effet celles et ceux dont la fortune est inférieure à 10.000 dollars en tout et pour tout.

Cumulée, cette fortune représente certes 5.000 milliards de dollars, selon Crédit Suisse, mais cette somme n’est en réalité équivalente qu’à 1,1% de la richesse totale dans le monde. Or, 2,818 milliards de personnes se trouvent dans cette catégorie, soit 53% de la population mondiale. Crédit Suisse confirme donc encore une fois que plus de 50% de la population se partage seulement 1% des richesses du globe.

… et 1% de la population détient 50% des richesses

À l’autre extrême de la pyramide, au plus haut, on trouve les millionnaires, définis par Crédit Suisse comme les personnes détenant une fortune de plus de 1 million de dollars. Ils sont 62,5 millions en 2021, soit seulement 1,2% de la population mondiale. Mais leur fortune cumulée est estimée à 221.000 milliards de dollars, soit 44 fois plus que la fortune cumulée des 50% les plus pauvres et, surtout, l’équivalent de 47,8% de la richesse totale du globe.

Cette somme est cinq fois plus élevée qu’elle ne l’était en l’an 2000 (41.000 milliards), souligne Crédit Suisse. Au début du siècle, les millionnaires du monde entier ne détenaient alors « que » 35% de l’ensemble des richesses.

Crédit Suisse, dans son rapport, souligne également les différence entre ces ultra-riches : 54,1 millions d’entre eux ont une fortune inférieure à 5 millions de dollars, tandis que 264.000 disposent de plus de 50 millions en 2021, un nombre en forte hausse (+50%) par rapport à 2019.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook