Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

80 % des 25-35 ans n’espèrent pas avoir droit à une retraite satisfaisante





Le 18 Avril 2018, par Anton Kunin

Selon un sondage Gfk pour Groupama, 81 % des Français âgés entre 25 et 35 ans estiment qu’ils ne percevront pas une retraite à la hauteur de leurs attentes.


Parmi les 25-35 ans, seul 1 sur 10 a déjà commencé à épargner pour sa retraite

La retraite ? Pour 8 Français âgés entre 25 et 35 ans sur 10, ce « Saint Graal » considéré jadis comme étant l’aboutissement de toute une carrière, est cependant illusoire. Seuls 19 % de cette classe d’âge espèrent être convenablement rétribués par leur caisse de retraite le jour où ils arrêteront de travailler. Il n’est alors pas étonnant si 39 % des 25-35 ans comptent continuer à travailler après 62 ans.

Comme le révèle un sondage Gfk pour Groupama, même si la retraite ne fait pas partie des premières préoccupations des 25-35 ans, 12 % de cette classe d’âge ont déjà commencé à épargner financièrement pour la retraite. Par ailleurs, 1/4 de ces Millennials estiment qu’il faudrait commencer à la préparer dès 30 et 35 ans.

Les 45-55 ans, une génération mal informée mais davantage confiante dans le système des retraites

Le tableau s’avère très différent dès lors que l’on s’intéresse à la génération des 45-55 ans. En effet, la moitié d’entre eux déclarent avoir encore confiance dans le système des retraites (contre 30 % chez les 25-35 ans). Toujours est-il que 68 % des 45-55 ans se considèrent mal informés sur les démarches à effectuer et 72 % confient ne pas avoir une vision claire de leur future pension. 30 % ne connaissent même pas leur date de départ à taux plein.

En même temps, cette génération place la constitution d’une épargne de précaution en haut de ses priorités (47 %). L’épargne retraite arrive quant à elle en seconde position avec 42 % du panel.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook