Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

800.000 chômeurs supplémentaires, selon Bruno Le Maire





Le 10 Juin 2020, par Olivier Sancerre

La crise économique qui va frapper l'économie française suite à la pandémie de coronavirus va être violente, a prévenu Bruno Le Maire, qui annonce des « centaines de milliers » de chômeurs supplémentaires.


Une vague de faillites

Invité de RTL, le ministre de l'Économie a joué la carte de la franchise pour dépeindre le tableau à venir pour la France : « Nous avons devant nous une vague de faillites, une vague de difficultés sur le front de l'emploi très violentes. Nous nous y préparons et nous voulons faire face en trouvant des solutions nouvelles ». Il rappelle que le taux de chômage s'établissait à 7,8% à la fin du troisième trimestre, un chiffre que l'économie tricolore ne retrouvera pas avant un long moment. « Je vous parle de centaines de milliers de chômeurs en plus, c'est sans doute la perspective la plus réaliste aujourd'hui ». Devant la commission des finances de l'Assemblée nationale, le patron de Bercy s'est fait plus précis, parlant de 800.000 emplois, soit 2,8% de l'emploi total.

Pour faire face à cette vague de suppression de postes, Bruno Le Maire veut mettre en place des mesures nouvelles. Il y a par exemple des dispositifs d'activité partielle pour que les salariés demeurent dans l'entreprise « plutôt que de la quitter ». 5 milliards d'euros supplémentaires vont y être consacrés. Il évoque également la possibilité qu'un salarié puisse passer d'une entreprise à une autre. Des chèques pour soutenir ceux qui sont en difficulté pourraient également voir le jour : « On peut envisager des chèques, qui peuvent être des chèques verts pour les personnes qui sont les plus en difficulté pour relancer la demande ».

Subventionner les travailleurs

L'État pourrait aussi subventionner les salaires des travailleurs dans les secteurs économiques les plus touchés par la crise. Une idée provenant d'un comité de réflexion mise en place par l'Élysée. « Ce choc doit appeler des politiques publiques massives pour soutenir, accompagner tous ceux qui sont touchés », a-t-il ajouté à l'Assemblée nationale. Une enveloppe de 45 milliards d'euros pour soutenir les entreprises les plus affectées va être mise sur la table par le gouvernement.

Le montant total du soutien public du gouvernement pour maintenir l'économie hors de l'eau s'élève à 460 milliards d'euros. C'est 60 milliards de plus qu'inscrits aux deux précédents budgets. Un nouveau projet de finances rectificatives a été présenté en conseil des ministres ce mercredi, qui prend en compte les 18 milliards d'euros du plan d'urgence pour le tourisme, les 8 milliards pour l'automobile, et les 15 milliards pour l'aéronautique.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook