Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

800 postes supplémentaires pour la Défense





Le 6 Avril 2016, par

François Hollande est revenu sur sa décision de supprimer 10 000 postes dans l'armée. Les attentats du mois de novembre ont montré le besoin de sécurité des Français, une préoccupation entendue par le président de la République.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
C'est durant un Conseil de défense et de sécurité nationale, tenu ce mercredi 6 avril, que François Hollande a confirmé l'annulation de la suppression de ces 10 000 postes et surtout, annoncé la création de 800 postes sur trois ans, soit 270 postes par an. 

Les effectifs du ministère de la Défense prévus dans la loi de programmation militaire, actualisée en juillet 2015, sont renforcés par ces 10 000 postes au cours des années 2017 à 2019, peut-on lire dans le communiqué de l'Élysée. Les 800 postes supplémentaires seront affectés aux unités opérationnelles et à la cyberdéfense, poursuit le texte.

François Hollande souhaite aussi renforcer les effectifs et le rôle des réserves, « tout en prenant en compte les contraintes spécifiques des armées en termes d'activité et de condition militaire au moment où elles sont de plus en plus employées en opération extérieure comme sur le territoire national ». L'armée française est engagée sur des théâtres d'opérations extérieures (au Sahel, en Irak et en Syrie), tout autant qu'à l'intérieur du territoire pour prévenir les risques d'attentats.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : armée

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

















Rss
Twitter
Facebook