Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

À Alstom Belfort, la crainte pour la commande de 15 rames TGV





Le 6 Février 2017, par

La commande de 15 rames TGV à l'usine Alstom de Belfort est-elle menacée ? Une note du ministère de l'Économie, qui se base sur une hypothèse juridique, semble la remettre en cause. Or, la survie du site passe impérativement par cette commande publique.


Pas question pour le gouvernement de voir le site historique d'Alstom déménager une partie de son activité et de ses effectifs vers l'Alsace. En pleine campagne électorale, c'est un risque industriel que personne ne veut prendre. C'est pourquoi la remise en cause par Bercy de la commande de ces rames a très rapidement été démentie. Le secrétaire d'Etat à l'Industrie Christophe Sirugue a tenu à mettre les points sur les i.

À l'AFP, il a ainsi assuré que la commande allait sera bien confirmée d'ici la fin du mois, le temps d'un point d'étape le 17 février. L'hypothèse juridique évoquée par le ministère de l'Économie « n'est pas la bonne ». En revanche, « ce qui est dit dans la note, c'est que l'Etat financerait directement l'achat des quinze rames TGV, or depuis le début [les pouvoirs publics essaient de voir] comment la SNCF peut passer la commande », sans doute via un appel d'offres. Les choses ne sont donc pas si simples, même si « bien évidemment l'Etat financera dans ce cadre-là ».

Ces 15 rames se destinent à la ligne Intercités Marseille - Bordeaux. Cette commande s'accompagne d'un plan de sauvegarde de la ligne de Belfort, qui comprend une électrification de la voie d'essais de l'usine. L'ambition ici est de faire du site de Belfort le centre européen de la maintenance européenne. Une bonne idée, en espérant que tous les obstacles juridiques seront bien levés.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : alstom

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"
















Rss
Twitter
Facebook