Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

À Paris, la dette recule légèrement en 2019





Le 12 Novembre 2019, par La rédaction

La dette de Paris a baissé de 40 millions d'euros cette année. Une première depuis 2003 ! Mais cela reste une goutte d'eau dans la dette de la ville qui va franchir le cap des 6 milliards d'euros.


40 millions de moins

La dette de la ville de Paris s'établira à 5,9 milliards d'euros en 2019, soit 40 millions de moins que l'an dernier. Une première depuis 2003, grâce à la « modération des dépenses de fonctionnement et la stabilité de la fiscalité directe », selon Emmanuel Grégoire, premier adjoint PS de la maire de Paris. Si la dette a été contenue en 2019, pour 2020 elle poursuivra son envolée : la prévision est de 6,14 milliards d'euros en fin d'année prochaine. La dette de la ville se montait à 1 milliard « seulement » en 2001, année de l'élection de Bertrand Delanoë.

La mairie de Paris liste les travaux et projets qui se poursuivent l'année prochaine : « le réaménagement de 7 places parisiennes, l'aménagement de nouvelles pistes cyclables, le développement chaque année de plus de 6.000 nouveaux logements sociaux, l'ouverture de 5.000 places de crèches, la rénovation des musées et théâtres parisiens, ou la création de 4 nouvelles piscines couvertes ». Des réalisations qui coûtent chères et qui creusent la dette, reprochent l'opposition à Anne Hidalgo.

Élections municipales

Le creusement de la dette est d'autant plus remarqué que les élections municipales approchent à grand pas. Selon Thomas Lauret, le porte-parole du groupe Démocrates et progressistes (la gauche proche d'Emmanuel Macron), le niveau de dette fin 2020 sera plus élevé de 57% par rapport à 2015. Elle pèsera alors à hauteur de 4 300 euros par foyer fiscal, contre 2 715 euros en 2015.

Malgré la progression de la dette, la ville peut s'enorgueillir de la note AA confirmée par les agences Fitch et Standard & Poor's. Cette dernière a également indiqué que le recours à l'emprunt serait contenu, ce qui permettra à la ville de « stabiliser son endettement consolidé ». Pas de quoi rassurer l'opposition à la maire de Paris.



Tags : dette, Paris, ville

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook