Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

À Paris, une taxe sur les livraisons à domicile





Le 25 Novembre 2019, par François Lapierre

À Paris, la livraison à domicile des plateformes comme Amazon, Uber Eats et d'autres, pourrait être frappée d'une « écoredevance», comme le demandent Anne Hidalgo et plusieurs élus.


La mairie de Paris demande une « taxe Amazon »

Dans une tribune parue ce dimanche sur le site du Monde, Anne Hidalgo, la maire de Paris, ainsi que Jean-Louis Missika son adjoint à l'urbanisme et d'autres élus et représentants de la société civile, estiment que le commerce en ligne, et en particulier la livraison à domicile, doit être régulée. Cette activité est en effet « facteur de préconisation, source de congestion et de pollution ». Les signataires du texte prennent appui sur le Black Friday, une opération commerciale qui va représenter des livraisons de l'ordre de 2,5 millions de colis le vendredi 29 novembre, soit « dix fois plus que le nombre de colis quotidiens le reste de l’année ». 

Ce que la tribune estime être un « cauchemar » vise Amazon, mais également Uber Eats et les autres plateformes de commerce en ligne qui livrent à domicile. Les auteurs demandent l'application du principe du « pollueur-payeur », mais plutôt qu'une taxe nationale sur chaque livraison, ils voudraient que la loi autorise les collectivités à « créer une écoredevance qu’elles pourront imposer sur la livraison à domicile ».

Limiter les livraisons dans certains quartiers

Autre mesure proposée par les signataires du texte, la possibilité de « limiter » les livraisons. Ainsi, il ne serait plus possible de livrer de colis à certaines heures dans plusieurs quartiers. De plus, « il faudra y réserver à l’avance sa place de livraison » afin d'éviter le syndrome des camionnettes plus nombreuses que les places disponibles.

La mairie de Paris envisage également la création d'une « brigade de la police municipale » dédiée à la surveillance des véhicules de livraison. Amazon est sous le feu des critiques depuis quelques mois, et pas uniquement en France : la campagne électorale en cours aux États-Unis conteste aussi le poids de plus en plus important du groupe de Jeff Bezos, sans oublier ses pratiques d'optimisation fiscale.



Tags : Amazon

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"













Rss
Twitter
Facebook