Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

À Roubaix, des maisons pour 1 euro





Le 9 Octobre 2017, par

Devenir propriétaire pour un euro, c'est un rêve qui deviendra réalité pour une vingtaine de primo-accédants l'année prochaine… Pour peu qu'ils s'engagent à rénover les maisons ! C'est donnant-donnant de la ville de Roubaix.


Roubaix, une des communes les plus pauvres de France, compte 2 000 logements vacants dans une région des Hauts-de-France où 40 000 habitations restent à occuper. La ville va proposer d'ici l'année prochaine 18 de ses maisons abandonnées, au prix record d'1 euro symbolique. Attention, ce tarif est soumis à conditions. Il faudra que les nouveaux propriétaires s'engagent à restaurer l'habitation. La liste des conditions est assez longue, car la mairie ne veut pas créer d'effet d'aubaine.

Il faudra ainsi habiter à Roubaix ou les environs, être primo-accédant, présenter un budget de rénovation conforme aux estimations, avoir une famille qui corresponde à la maison ; puis, les travaux de rénovation prendront un an à partir du mois de juin, et l'occupant ne pourra y habiter qu'une fois les travaux validés. Et le nouveau propriétaire s'engagera à faire de la propriété sa résidence principale pendant six ans.

La mairie s'est inspirée d'une initiative similaire qui s'était déroulée à Liverpool, au Royaume-Uni. La ville avait également mis en vente des maisons pour 1 libre sterling (1,30 euro environ). La ville de Roubaix, qui prépare le terrain depuis 2015, explique que ce projet représente « un nouveau modèle de valorisation du patrimoine: là où on aurait tout simplement rasé certaines maisons pour reconstruire du neuf, on se laisse l’opportunité de conserver et de rénover ». En tout et pour tout, ce projet financé par la ville, la métropole de Lille et la région représente un coût de 750 000 euros.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : immobilier

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook