Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

À Roubaix, des maisons pour 1 euro





Le 9 Octobre 2017, par

Devenir propriétaire pour un euro, c'est un rêve qui deviendra réalité pour une vingtaine de primo-accédants l'année prochaine… Pour peu qu'ils s'engagent à rénover les maisons ! C'est donnant-donnant de la ville de Roubaix.


Roubaix, une des communes les plus pauvres de France, compte 2 000 logements vacants dans une région des Hauts-de-France où 40 000 habitations restent à occuper. La ville va proposer d'ici l'année prochaine 18 de ses maisons abandonnées, au prix record d'1 euro symbolique. Attention, ce tarif est soumis à conditions. Il faudra que les nouveaux propriétaires s'engagent à restaurer l'habitation. La liste des conditions est assez longue, car la mairie ne veut pas créer d'effet d'aubaine.

Il faudra ainsi habiter à Roubaix ou les environs, être primo-accédant, présenter un budget de rénovation conforme aux estimations, avoir une famille qui corresponde à la maison ; puis, les travaux de rénovation prendront un an à partir du mois de juin, et l'occupant ne pourra y habiter qu'une fois les travaux validés. Et le nouveau propriétaire s'engagera à faire de la propriété sa résidence principale pendant six ans.

La mairie s'est inspirée d'une initiative similaire qui s'était déroulée à Liverpool, au Royaume-Uni. La ville avait également mis en vente des maisons pour 1 libre sterling (1,30 euro environ). La ville de Roubaix, qui prépare le terrain depuis 2015, explique que ce projet représente « un nouveau modèle de valorisation du patrimoine: là où on aurait tout simplement rasé certaines maisons pour reconstruire du neuf, on se laisse l’opportunité de conserver et de rénover ». En tout et pour tout, ce projet financé par la ville, la métropole de Lille et la région représente un coût de 750 000 euros.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : immobilier

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook