Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

À qui a profité la défiscalisation des heures supplémentaires ?





Le 7 Mai 2019, par Paul Malo

Au total, un tiers des salariés, soit 6,8 millions d’entre eux, ont profité de son rétablissement.


Combien la défiscalisation des heures supplémentaires a-t-elle rapporté aux salariés du privé ?

C’était jadis le symbole du « travailler plus pour gagner plus » de Nicolas Sarkozy, abrogé par son successeurs en septembre 2012. Et c’est lui, dit-on qui aurait soufflé à l’actuel locataire de l’Elysée le fait de rétablir la défiscalisation des heures supplémentaires. Une solution simple en effet, pour que travailler plus permette bel et bien de gagner plus. Cela aura donc été l’une des annonces phares faites par Emmanuel Macron en décembre dernier afin de répondre aux attentes des Gilets Jaunes.

Quel bilan en tirer depuis son entrée en vigueur au 1er Janvier dernier ? Au total, 6,8 millions de salariés auraient bénéficié des nouvelles mesures de soutien du pouvoir d’achat, entre prime d’activité, prime exceptionnelle défiscalisée et heures supplémentaires défiscalisées. Au total, les salariés français auraient effectué en moyenne 11 heures supplémentaires par mois, contre 10,4 heures un an plus tôt, et 10,7 au dernier trimestre 2018. Mais au final, le gain reste des plus réduits pour un salarié du privé : il est estimé à 50 euros par mois.

 




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook