Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

AB InBev avale son concurrent SABMiller pour 112 milliards d'euros





Le 11 Novembre 2015, par Aurélien Delacroix

C'est une des plus importantes fusions/acquisitions de l'histoire. Le brasseur numéro un du marché, AB InBev, va avaler son concurrent SABMiller pour la bagatelle de 112 milliards d'euros.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
L'affaire était sur la table depuis quelque temps, mais c'est désormais par un accord formel qu'AB InBev, propriétaire des marques Budweiser et Stella Artois, va mettre en place l'architecture juridique pour acheter les activités de SABMiller, qui possède lui les bières Peroni, Pilsner Urquell et Grolsch.

La transaction devrait être finalisée au deuxième semestre de l'année prochaine. Les obstacles ne manquent pas sur le chemin, ne serait-ce que les feux vert des régulateurs à obtenir : les deux groupes sont présents dans le monde entier et il n'est pas question que cette concentration soit synonyme de moins de concurrence.

Ensemble, la nouvelle entité brassera 60 milliards de litres par an, soit trois fois plus que l'actuel numéro 3 du secteur, Heineken. AB InBev et SABMiller représentent 29% de la bière dans le monde… Cette acquisition est hautement stratégique pour AB InBev, qui souffre d'une demande qui ralentit sur ses marchés de prédilection (Amérique du Nord et Europe). SABMiller, de son côté, est implanté dans des marchés en croissance comme en Amérique du Sud, en Asie et en Afrique.



Tags : bière

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook