Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Accélération des défaillances d'entreprises en 2022





Le 17 Janvier 2023, par La rédaction

Le nombre de défaillances d'entreprises s'est fortement accéléré en fin d'année dernière en France. Le taux est même inédit et l'inquiétude est de mise pour les PME.


50% de défaillances en plus qu'en 2021

Le cabinet Altares a rendu sa copie concernant le nombre de défaillances d'entreprises pour le quatrième trimestre 2022. Ce sont 12.256 procédures qui ont été ouvertes durant ces trois mois, pour un total de 42.500 procédures sur l'ensemble de l'année dernière. « Le nombre de défaillances accuse une hausse exceptionnelle de près de 50 % par rapport à 2021, un taux jamais observé auparavant », explique le cabinet. Ces défaillances se sont accéléré en fin d'année, souligne encore l'étude trimestrielle.

Le nombre d'emplois menacés par ces procédures atteint les 143.500 postes, un chiffre à comparer à celui enregistré en 2021 durant laquelle ils étaient tombés sous les 100.000. L'augmentation des défaillances est plus rapide au sein des PME comptant entre 10 et 100 salariés, « dont plus de 3.200 ont défailli en 2022, avec le tiers sur le seul quatrième trimestre ».

Le nombre de défaillances retrouvera son niveau de 2019 l'année prochaine

Le cabinet relève toutefois que le nombre total de défaillances en 2022 demeure moindre qu'en 2019, année pendant laquelle ce sont 51.000 procédures qui ont été lancées par des entreprises en difficulté. Altares prévoit désormais que les défaillances retrouveront leur niveau de 2019 dès cette année ; les précédentes estimations donnaient plutôt un « retour à la normale » en 2024.

Si le nombre de défaillances a fortement réduit pendant la crise sanitaire, c'est que les entreprises ont bénéficié du soutien appuyé du gouvernement pour éviter les faillites. Plusieurs dispositifs d'aide ont été mis en œuvre mais depuis, ils se sont éteints. La Banque de France a comptabilisé de son côté quelques 41.000 défaillances d'entreprises en 2022, avec un mode de calcul qui ne prend pas en compte les entreprises faisant l'objet d'une procédure de sauvegarde (1.125 en 2022).




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook