Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Accord à l'amiable entre Uber et Waymo





Le 10 Février 2018, par

Uber et Waymo ont fini par s'entendre à l'amiable alors que le procès entre les deux entreprises battait son plein à San Francisco. Alphabet, qui possède Google et Waymo, va augmenter sa participation dans le capital de Uber.


Il y a un an, Waymo — le spécialiste des véhicules autonomes, émanation de Google — portait plainte contre Uber, leader des services de mise en relation entre conducteurs et voyageurs. Le premier reprochait au second d'exploiter des secrets industriels après l'acquisition d'une start-up fondée par un ancien de Waymo, qui aurait subtilisé des milliers de documents de son ex-employeur. Le plaignant estimait son préjudice à 1,9 milliard de dollars, il faut dire que le secteur de la conduite sans chauffeur, bien que balbutiant, est prometteur et qu'il représentera à terme plusieurs dizaines de milliards de dollars.

Uber, engagé dans cette course, a pris du retard et l'apport de cet ancien employé de Waymo a peut-être permis à l'entreprise de gagner du temps. Au début de cette semaine, le procès s'est donc ouvert et on a vu défiler à la barre le fondateur et ancien PDG d'Uber, Travis Kalanick. Mais le grand déballage qui passionnait la presse technologique américaine a été de courte durée : un accord à l'amiable a été finalement trouvé entre les deux parties. Ainsi, Alphabet va acquérir 0,34% du capital de Waymo, soit l'équivalent au cours actuel de 245 millions de dollars.

Alphabet possédait déjà une part du capital d'Uber, après un investissement de 258 millions de dollars en 2013. Uber est actuellement valorisé à hauteur de 72 milliards de dollars. Dara Khosrowshahi, le nouveau directeur général du spécialiste du VTC, se réjouit dans un communiqué de cet accord, même s'il estime qu'aucun secret industriel n'a été dérobé à Waymo.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : uber

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"









Rss
Twitter
Facebook