Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Accord en vue pour Bouygues Télécom et SFR





Le 27 Janvier 2014, par

Les deux opérateurs historiques se rapprochent en vue d'une mutualisation de leur réseau. De son côté, Free ne cache pas ses craintes de se retrouver marginalisé.


Bouygues Télécom et SFR seraient donc en passe de signer un accord historique de mutualisation de leur réseau. Un accord qui a mis du temps à accoucher, après pas moins de six mois de négociations sur la question. Le projet final devrait être présenté aux conseils d'administration des deux groupes, vendredi, selon une information du quotidien économique Les Echos. Pour l'instant, silence radio de la part des deux groupes. 

 

Cet accord permettrait à SFR et Bouygues Télécom de partager les coûts de maintenance mais aussi de développement d'une bonne partie de leur réseau, de la 2G à la 4G en passant évidemment par la 3G. Un accord dont l'enjeu est donc principalement financier, mais également technologique, car il implique un partage de connaissances en la matière, et commercial car l'accord permettrait in fine de couvrir une plus grande partie du territoire et de concurrence sérieusement Orange, qui se dit toujours leader en la matière.

 

Free, de son côté, ne sait plus trop où se mettre. Après avoir envoyé une lettre aux deux opérateurs en mettant l'Arcep, le gouvertement et l'autorité de la concurrence, demandant à être partie prenante de l'accord, l'opérateur mobile de Xavier Niel s'est vu proposé un refus. En réponse à cela, c'est le PDG de Bouygues qui début janvier adressait une lettre à Free, en s'inquiétant que l'opérateur d'Iliad puisse respecter ses engagements en matière de couverture 3G.

 

Derrière ses échanges courtois mais musclés se cache en fait l'avenir de Free. Pour l'instant, l'opérateur d'Iliad bénéficie d'un partage de réseau avec Orange, censé durer jusqu'en 2015. Fin 2013, le patron d'Orange, Stéphane Richard, laissait pourtant entendre que le renouvellement de cet accord serait plus compliqué que prévu. Une situation délicate pour l'opérateur de Xavier Niel, qui connaît actuellement le revers de la médaille de sa réussite...



Jean-Baptiste Giraud
Jean-Baptiste Giraud est journaliste économique, passé par Radio France, BFM, LCI, TF1 et... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook