Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Achat de Twitter : les actionnaires votent en faveur du projet d'Elon Musk





Le 15 Septembre 2022, par Olivier Sancerre

Les actionnaires de Twitter veulent que l'entreprise soit rachetée par Elon Musk : ils ont validé le projet d'acquisition de l'homme d'affaires. Seul problème, il n'en veut plus !


Vote à 44 milliards de dollars

C'est un épisode supplémentaire dans un feuilleton qui tient en haleine la chronique boursière et financière depuis le printemps. Les actionnaires de Twitter ont donné leur accord au projet déposé en avril par Elon Musk, qui prévoit l'acquisition du réseau social pour 44 milliards de dollars. Une belle valorisation de l'action de l'entreprise, puisque l'opération la porte à 54,20 $ (54,30 €) le titre… Sauf que le cours de Bourse de Twitter a dégringolé, il tourne autour de 41 $ actuellement.

Dans ces conditions, il ne faisait aucun doute que les actionnaires allaient voter en faveur de la transaction. Sauf que début juillet, Elon Musk retirait unilatéralement sa proposition d'achat ! Ce qui a provoqué le dépôt d'une plainte par la direction de Twitter : le procès s'ouvrira donc le 17 octobre, la justice déterminera si le milliardaire doit poursuivre l'opération. Il pourrait en effet être forcé d'acheter Twitter alors qu'il n'en veut plus…

Fragilité financière

Au cœur du conflit entre les deux parties : le nombre de faux comptes, ou « bots », qui amplifient artificiellement un message. Twitter estime qu'ils sont moins de 5%, Elon Musk pense qu'ils sont beaucoup plus nombreux. Mais dans les faits, le patron de Tesla est peut-être allé trop vite : de nombreux observateurs expliquent que le montage financier de l'opération était trop fragile et qu'elle pouvait endommager la structure financière de Tesla.

Elon Musk s'est en effet appuyé sur Tesla pour rassembler la somme nécessaire à la transaction. Pendant ce temps, Twitter fait face à une autre controverse : un lanceur d'alerte, Peiter Zetko, a en effet expliqué devant le Sénat américain à quel point l'entreprise n'avait pas honoré ses obligations de sécurité et de confidentialité. Il en sait quelque chose : jusqu'au début de l'année, il était le chef de la sécurité informatique de l'entreprise !



Tags : twitter

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook