Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Aides au logement : les jeunes principaux perdants de la réforme





Le 9 Juin 2021, par François Lapierre

Les jeunes actifs sont les principaux perdants de la réforme des aides au logement. Les premiers chiffres obtenus suite à la mise en place de cette réforme confirment les craintes que beaucoup redoutaient.


Nouveau mode de calcul

La réforme des aides au logement (APL, ALS ou encore ALF) est entrée en vigueur il y a cinq mois. C'est l'heure des premiers bilans pour ce texte qui touche près de 6 millions de bénéficiaires, qui vise à mieux refléter le versement des aides en fonction des revenus : auparavant, elles étaient calculées par rapport aux revenus d'il y a deux ans. Désormais, le calcul est réalisé chaque trimestre en fonction des revenus des douze derniers mois.

Et comme beaucoup le craignaient, ce sont les jeunes en particulier qui voient le montant de leurs aides baisser. Un rapport de l'Union nationale pour l’habitat des jeunes (Unhaj) déplore que la réforme ait un impact particulier sur les jeunes : « Tous sont perdants et ce quel que soit leur niveau de ressources », selon cette étude relayée par Ouest-France. La baisse de l'APL concerne plus de jeunes en 2021 (+11% par rapport à l'an dernier). En moyenne, la perte mensuelle s'établit à 38,50 euros.

Une baisse d'en moyenne 38,50 euros par mois

L'Unhaj avance qu'un jeune qui touchait en moyenne 295 euros d'APL en décembre 2020 ne bénéficie plus que de 256,59 euros en mars 2021. Et les jeunes actifs sont encore plus perdants que les autres. Une situation d'autant plus compliquée que c'est cette catégorie de la population qui a été le plus impactée par les conséquences économiques et sociales de la crise sanitaire…

Les Echos partagent une étude de la Caisse nationale d’allocations familiales (Cnaf) qui indique de son côté qu'un tiers des bénéficiaires n'a pas eu à subir d'impact lié à la réforme. Il y a en revanche des perdants : 41% des allocataires ont vu les aides baisser en raison de la hausse de leurs revenus, quand 26% bénéficieront d'une hausse.



Tags : logement

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook