Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Aides sur le carburant : pour les classes moyennes également ?





Le 11 Juillet 2022, par Paolo Garoscio

Le gouvernement a donné sa feuille de route concernant les aides pour le carburant qui pèse de plus en plus sur le budget des ménages. Si la ristourne à la pompe est maintenue durant tout l’été 2022, l’exécutif réfléchit à faire évoluer les aides pour les cibler. Mais quels seront les ménages bénéficiaires ?


Aides sur le carburant : pas seulement pour les plus pauvres ?

Si la ristourne à la pompe sera supprimée, c’est parce que le gouvernement juge la mesure trop chère et mal ciblée : elle bénéficie à tous les ménages, et même aux touristes et aux étrangers. En faisant évoluer la mesure vers une aide ciblée, le gouvernement veut donc faire des économies et, surtout, aider les ménages qui souffrent le plus de la hausse des prix des carburants.

Mais Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, a mis sur la table la question de l’assiette des bénéficiaires alors qu’il était invité dimanche 10 juillet 2022 sur LCI. « C'est important d'aider des classes moyennes qui travaillent, qui font tourner la nation, pour dire les choses simplement, et qui n'ont pas d'autre choix que de prendre leur voiture pour aller travailler », a-t-il déclaré.

Plus de ménages bénéficiaires, donc moins d’aides ?

S’il annonce qu’il sera « très attentif à ce que les classes moyennes » touchent également une aide sur les carburants, le ministre a également déclaré qu’il se tient prêt à discuter avec les parlementaires. Et les débats pourraient s’annoncer tendus : augmenter le nombre de bénéficiaires de l’aide annoncée risque d’en baisser le montant.

Si le gouvernement n’augmente pas le budget prévisionnel pour l’aide au carburant, ce qui paraît difficile à faire dans une optique de réduction de la dette et des dépenses, l’aide pourrait être inférieure à ce qui est attendu ou espéré. Or, ce seront les ménages les plus défavorisés, les premiers ciblés par la mesure, qui en pâtiront.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook