Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Air France-KLM : Les pilotes mécontents de la nomination de Benjamin Smith





Le 16 Août 2018, par

Le conseil d'administration d'Air France-KLM devrait entériner la nomination de Benjamin Smith à la tête de la compagnie aérienne. Au grand désespoir de l'intersyndicale et tout particulièrement du SNPL, le syndicat des pilotes.


C'est ce jeudi que le conseil d'administration d'Air France-KLM se choisira non pas un nouveau PDG, mais un directeur général en la personne de Benjamin Smith, le numéro 2 et patron opérationnel d'Air Canada. Une première pour la compagnie aérienne, qui n'a jamais eu que des patrons français, mais l'Anglophone qui maîtrise la langue française va obtenir le soutien de l'État. Bruno Le Maire n'a pas prononcé le mot de l'heureux prétendant, mais il a déclaré que « le représentant de l'Etat votera en faveur de cette nomination ».

Le ministre de l'Économie estime que le profil retenu est un « excellent profil, une personnalité qui remplit toutes les conditions que l'Etat actionnaire avait posées dans cette nomination ». Cela ne fait pas les affaires du SNPL, principal syndicat des pilotes, qui dénonce la nomination d'un candidat « étranger », dont la candidature « serait poussée par un groupe industriel concurrent, Delta ». La compagnie aérienne américaine est actionnaire d'Air France-KLM à hauteur de 9%. Il n'est pas établi que le groupe US a effectivement poussé à la nomination du candidat nord-américain, ce d'autant qu'Air Canada n'a aucun lien avec Delta (en revanche, la compagnie canadienne est membre de Star Alliance, en concurrence avec Skyteam mené par Air France et Delta).

Benjamin Smith arrive donc en terrain miné, notamment au niveau des négociations salariales : le SNPL a menacé de reprendre les grèves à la rentrée. Le futur directeur général a pour lui d'avoir réussi les négociations avec les pilotes d'Air Canada lors de la création de la filiale low cost de la compagnie, Air Canada Rouge. Une expérience qui sera certainement mise à profit pour négocier avec les pilotes d'Air France.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook