Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Air France autorise l'usage des smartphones durant toute la durée du vol





Le 14 Février 2014, par

Les smartphones, les tablettes, et autres terminaux électroniques pourront rester allumés durant les décollages et atterrissages des avions d'Air France.


La compagnie aérienne ne fait ici que suivre les directives de l'AESA (Agence européenne de la sécurité aérienne) datées du 9 décembre dernier. Air France est, avec l'allemand Lufthansa qui l'a annoncé jeudi, une des premières compagnies européennes à se mettre au diapason des nouvelles règles moins contraignantes pour les passagers. Ces derniers auront ainsi tout loisir de continuer à utiliser leurs smartphones pendant toute la durée du vol, y compris durant les phases critiques de décollages et d'atterrissages.
 
Air France met seulement deux conditions : une, que l'appareil soit en mode « avion », une fonction proposée dans tous les terminaux électroniques. Ce mode interdit l'utilisation de plusieurs normes sans fil, dont le Bluetooth et la 3G/4G. Pas question de passer un coup de fil ou d'envoyer un message texte, donc… Et les passagers devront observer les consignes de sécurité de l'équipage, et éteindre leurs appareils en cas de conditions particulières.
 
La compagnie aérienne n'a pas communiqué sur le déploiement du wi-fi dans ses avions. De plus en plus d'entreprises de transport aérien proposent l'accès internet par wi-fi - Lufthansa va l'étendre à tous ses vols long-courriers d'ici un an. Air France se contente actuellement d'une poignée d'avions.
 
L'utilisation pendant le vol des fonctions cellulaires dans les avions, comme les SMS ou le courriel, est également étudiée par l'AESA, qui publiera de nouvelles orientations dans les mois à venir. En revanche, la Commission s'est opposée à la possibilité de passer des appels - la quiétude des voyageurs est à ce prix.
 
Le mouvement a été initié l'an dernier par la FAA, équivalent américain de l'AESA, qui a autorisé après de longues années d'études et de controverses, l'usage des appareils électroniques durant les décollages et atterrissages.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »









Rss
Twitter
Facebook