Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Air France navigue en plein brouillard





Le 5 Mai 2018, par

Jean-Marc Janaillac, le PDG d'Air France-KLM, a perdu son pari. Lui qui a lié son avenir à la consultation des salariés de la compagnie concernant l'accord salarial de la direction a vu le non l'emporter largement.


Avec plus de 55% des salariés qui ont voté contre le projet d'accord salarial de la direction d'Air France, Jean-Marc Janaillac ne pouvait guère faire autre chose que d'honorer sa promesse : démissionner de son poste de PDG. C'est lors du prochain conseil d'administration, qui pourrait se tenir dès le 9 mai selon Le Figaro, qu'il démissionnera en bonne et due forme. Charge aux administrateurs de choisir un nouveau patron, ce qui demandera sans doute un peu de temps. Un nom pourrait sortir du chapeau pour assurer l'intérim, le temps de trouver un profil pérenne.

Jean-Marc Janaillac avait été nommé à ce poste il y a deux ans, et son mandat devait s'achever dans un an. Après d'âpres négociations, lui et la direction se sont entendus sur un accord salarial avec une hausse globale de 2% cette année, puis de 5% sur les trois prochaines années. Les syndicats, de leur côté, ont d'abord exigé 6% tout de suite, en vertu du rattrapage des dernières années durant lesquelles les augmentations de salaires avaient été gelées. Ils ont finalement demandé 5,1%. Des termes assez proches en fin de compte, mais là où les syndicats demandaient une hausse immédiate, la direction a préféré l'étaler.

Finalement, rien de tout cela ne sera fait et de nouvelles négociations vont devoir reprendre. En attendant, les organisations de personnels ont décidé de poursuivre leur mouvement : de nouvelles journées de grèves pourraient être décidées dès ce lundi. Air France a d'ores et déjà perdu 300 millions d'euros dans ce conflit dont on ne voit toujours pas le bout, encore moins aujourd'hui.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : air france

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook