Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Airbnb a récolté 13,5 millions d'euros de taxe de séjour en France





Le 29 Janvier 2018, par

D'ici la fin de la semaine, Airbnb va reverser 13,5 millions d'euros aux 50 principales municipalités françaises où le service de location de courte durée entre particuliers assure le gros de son activité. De l'argent qui va alimenter directement les caisses des communes concernées.


Paris est la principale bénéficiaire de la collecte de la taxe de séjour par Airbnb. La capitale, un des principaux marchés pour le service américain, va recevoir un chèque de 6,9 millions d'euros (1,1 million de plus par rapport à 2016). D'autres villes seront bien servies également : Nice va ainsi bénéficier de plus de 860 000 euros, Marseille de près de 800 000 euros, Bordeaux de 660 000 euros, Lyon de 643 000 euros… Nice, Nantes et Cannes ont connu la plus forte augmentation du montant de taxe collecté (respectivement 332%, 264% et 202%).

De l'argent qui sera sans aucun doute bien accueilli par les municipalités qui cherchent à diversifier leurs sources de revenus, alors que l'État est en train de supprimer la taxe d'habitation. Cela fait trois ans maintenant que Airbnb collecte automatiquement les taxes de séjour. D'ici à ce printemps, l'entreprise réalisera cette opération dans 15 000 communes. La société se prévaut d'être « la première plateforme de location meublée touristique à contribuer aussi massivement aux finances des collectivités locales », rappelle Airbnb dans son communiqué. 

Emmanuel Marill, le directeur de la branche française d'Airbnb, explique que cette collecte apporte « des ressources nouvelles aux collectivités locales, soumises à des tensions budgétaires croissantes, afin de financer leur propre attractivité. La collecte automatisée de la taxe de séjour est une façon simple et efficace de s’assurer que le développement du tourisme bénéficie réellement à tous et à tous les territoires. C’est pourquoi nous souhaitons généraliser ce mécanisme d’ici le printemps prochain ». Une manière aussi de communiquer idéalement alors qu'Airbnb est souvent présenté comme un concurrent féroce des hôteliers.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Airbnb

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »










Rss
Twitter
Facebook