Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Airbnb pèse plus lourd que les grands hôteliers





Le 8 Août 2016, par

Airbnb vaut plus que la plupart des grands groupes d’hôtellerie. La plateforme de mise en relation entre propriétaires de logements et touristes atteint une valorisation estimée à 30 milliards de dollars.


Plusieurs tours de table récents permettent à la Start-up de se hisser à la seconde place des jeunes pousses les mieux valorisées (la première étant, de loin, Uber avec 68 milliards de dollars). D’après Bloomberg, Airbnb aurait ainsi levé 850 millions de dollars fin juin, un tour de table qui succédait à une ligne de crédit auprès de plusieurs banques américaines (1 milliard de plus). En tout donc, on arrive à 30 milliards…

Pour donner un ordre d’idée, le groupe Hilton « pèse » un peu plus de 23 milliards de dollars, les chaînes Hyatt et Marriott 25,7 milliards. Airbnb parvient donc à se hisser au delà de prestigieux concurrents qui rencontrent de plus en plus de difficulté pour relever leur niveau à celui, plus dynamique, de la start-up.

Airbnb est présent dans plus de 190 pays, et son catalogue est fort de 2 millions de logements, qui vont du simple couchage à la maison de luxe. La France est d’ailleurs un des principaux marchés de l’entreprise, avec 10 millions de touristes qui sont passés par les services d’Airbnb. Ce qui n’est pas sans poser de problème avec la mairie de Paris, qui a posé des obstacles à l’expansion du service.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : airbnb

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »









Rss
Twitter
Facebook