Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Airbnb se prépare à une introduction en Bourse





Le 20 Août 2020, par Olivier Sancerre

Airbnb a l'intention de se lancer en Bourse. La plateforme de location de logements entre particuliers subit pourtant toujours les contrecoups de la crise sanitaire.


Une activité paralysée

L'épidémie de coronavirus a grandement affecté l'activité d'Airbnb. Les mesures de restriction de déplacement et la fermeture des frontières ont fortement impacté l'activité de la plateforme de location de logements de courte durée. D'ailleurs, au début du mois de mai, l'entreprise a annoncé la suppression d'un quart de ses effectifs (le groupe emploie 7.500 personnes dans le monde). Brian Chesky, le cofondateur de l'entreprise, avait alors expliqué qu'Airbnb traversait « la crise la plus douloureuse [de l'histoire de la société] ». Pourtant, ces difficultés n'ont pas empêché la plateforme de poursuivre son projet d'introduction en Bourse.

C'est en septembre dernier que l'entreprise avait indiqué son intention de se lancer auprès des investisseurs. À l'époque, l'introduction à proprement parler était programmé en 2020, et Airbnb pourrait bien y parvenir puisque le groupe a déposé à la SEC, le gendarme américain de la Bourse, un dossier confidentiel prélude à l'IPO (« initial public offering »). Les détails sont minces : la société n'a fourni aucune information financière, et encore moins le nombre d'actions qu'Airbnb compte mettre sur le marché. C'est une procédure autorisée par les autorités américaines, qui permet à une entreprise de ne pas divulguer trop d'informations avant l'introduction à proprement parler.

Levée de fonds

Malgré les difficultés liées à la pandémie, Airbnb est parvenu à lever 1 milliard de dollars au mois d'avril, alors qu'une partie du monde était en plein confinement. Les investisseurs ont visiblement confiance dans la capacité de rebond de l'entreprise, qui est valorisé à hauteur de 18 milliards de dollars. En revanche, c'est beaucoup moins que la valorisation estimée avant le coronavirus (35 milliards de dollars).

Depuis le déconfinement progressif, l'activité reprend petit à petit. Les séjours courts et proches de chez soi connaissent notamment une progression. « Le secteur commence à rebondir », a souligné Airbnb. Au deuxième trimestre, le chiffre d'affaires du groupe s'est établi à 335 millions de dollars, soit 1 milliard de moins que l'an dernier à la même époque. Les pertes s'affichent à 400 millions.



Tags : airbnb

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook