Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Airbnb : un compteur à Paris pour ne pas dépasser 120 jours de location





Le 14 Novembre 2017, par

Airbnb se met en conformité avec la législation. La plateforme de location d'hébergements entre particuliers va intégrer un compteur sur les annonces du centre de Paris. Objectif : respecter le maximum de 120 journées de location par an.


Paris fait partie des marchés européens et mondiaux les plus importants pour Airbnb. Le service de location n'entend donc pas abandonner la capitale française et montre patte blanche pour respecter la législation. Sur les annonces de biens à louer des 1er, 2e, 3e et 4e arrondissements, un compteur va être mis en place à compter de janvier prochain. L'hôte pourra donc facilement savoir le nombre de nuitées qu'il lui reste, le maximum autorisé étant de 120. Le but de cette limite est d'améliorer l'offre locative du centre de Paris, tout en réduisant les nuisances du tourisme de masse.

Airbnb a déjà mis en place de tels compteurs sur les offres de logements à Londres et à Amsterdam, avec des résultats spectaculaires. La réduction du nombre de biens à louer au-delà des limites appliquées dans les quartiers tendus de ces métropoles a été de respectivement deux tiers et trois quarts. De quoi satisfaire les exigences des élus parisiens qui apprécient peu l'activité de la plateforme ; celle-ci compte 65 000 logements sur Paris.

Airbnb entend donc se conformer autant que possible aux desiderata de la ville. Le service rappelle aussi qu'elle est un acteur économique important : elle a collecté l'an dernier 12 millions d'euros de taxe de séjour et généré pour ses hôtes parisiens 1,7 milliard d'euros de revenus. Le chiffre d'affaires médian mesuré à Paris est de 2 300 euros par an pour une moyenne de 33 nuitées. 93% des hôtes n'ont qu'un seul hébergement à proposer en ligne.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Airbnb

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook