Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Airbnb : un compteur à Paris pour ne pas dépasser 120 jours de location





Le 14 Novembre 2017, par Olivier Sancerre

Airbnb se met en conformité avec la législation. La plateforme de location d'hébergements entre particuliers va intégrer un compteur sur les annonces du centre de Paris. Objectif : respecter le maximum de 120 journées de location par an.


Paris fait partie des marchés européens et mondiaux les plus importants pour Airbnb. Le service de location n'entend donc pas abandonner la capitale française et montre patte blanche pour respecter la législation. Sur les annonces de biens à louer des 1er, 2e, 3e et 4e arrondissements, un compteur va être mis en place à compter de janvier prochain. L'hôte pourra donc facilement savoir le nombre de nuitées qu'il lui reste, le maximum autorisé étant de 120. Le but de cette limite est d'améliorer l'offre locative du centre de Paris, tout en réduisant les nuisances du tourisme de masse.

Airbnb a déjà mis en place de tels compteurs sur les offres de logements à Londres et à Amsterdam, avec des résultats spectaculaires. La réduction du nombre de biens à louer au-delà des limites appliquées dans les quartiers tendus de ces métropoles a été de respectivement deux tiers et trois quarts. De quoi satisfaire les exigences des élus parisiens qui apprécient peu l'activité de la plateforme ; celle-ci compte 65 000 logements sur Paris.

Airbnb entend donc se conformer autant que possible aux desiderata de la ville. Le service rappelle aussi qu'elle est un acteur économique important : elle a collecté l'an dernier 12 millions d'euros de taxe de séjour et généré pour ses hôtes parisiens 1,7 milliard d'euros de revenus. Le chiffre d'affaires médian mesuré à Paris est de 2 300 euros par an pour une moyenne de 33 nuitées. 93% des hôtes n'ont qu'un seul hébergement à proposer en ligne.



Tags : Airbnb

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Minorités d'Orient, les grandes trahies de l'Histoire

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »












Rss
Twitter
Facebook