Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Airbus et Boeing à égalité en 2017





Le 15 Janvier 2018, par

Les deux plus importants constructeurs d'avions au monde ont fini l'année 2017 sur une égalité. Si Boeing a livré plus d'appareils qu'Airbus, l'avionneur européen a engrangé plus de commandes sur l'année.


Dans le détail, Boeing dépasse Airbus d'une tête en termes de livraison d'avions : l'Américain en affiche 763, contre 718 pour l'Européen. Ce retard aurait pu être comblé par Airbus, si la cinquantaine d'A320neo qui sont stockés actuellement sur les sites de production avaient reçu leurs moteurs en temps et en heure. L'équipementier américain Pratt & Whitney accuse en effet du retard dans ses livraisons, tandis que l'autre fournisseur Safran, associé à General Electric, a rencontré des problèmes de mise au point.

Ces retards sont d'autant plus rageants que la majeure partie du prix d'un avion est réglé à la livraison. Quoi qu'il en soit, l'avionneur européen gagne l'autre match, celui des commandes : les compagnies aériennes ont ainsi commandé 1 109 avions chez Airbus, contre 912 pour Boeing. Le mois de décembre a été particulièrement faste, avec 776 commandes finalisées, dont 184 A320neo pour la Chine (à livrer en 2019 et 2020). En revanche, c'est la soupe à la grimace pour l'A380, le « superjumbo » d'Airbus. Le constructeur doit en livrer 12 cette année, et le carnet de commandes n'est plus que de 95 avions sur un total de 317 commandes en onze ans.

L'A400M aussi connait des déboires. L'avion-cargo destiné aux armées européennes rencontre des problèmes liés à son moteur de 10 000 chevaux dont la conception a rencontré de nombreux obstacles. Quoi qu'il en soit, Airbus peut compter sur ses moyen-courrier, dont les performances commerciales ne sont plus à démontrer.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Airbus

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement