Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Airbus et Boeing, une crise de croissance





Le 10 Juillet 2016, par

Le salon aéronautique de Farnborough qui s'ouvre ce lundi 11 juillet sera l'indicateur de l'appétit des compagnies aériennes pour les avions de Boeing et d'Airbus.


Organisé tous les deux ans en alternance avec le salon du Bourget, celui de Farnborough a connu lors de sa dernière édition un record en termes de chiffre d'affaires pour les deux avionneurs. À l'époque, Boeing et Airbus avaient généré 210 milliards de dollars de commandes, uniquement durant le salon !

Les choses devraient être bien différentes durant cette édition 2016. Les deux compétiteurs ont des carnets de commande tellement plein qu'ils rencontrent de sérieuses difficultés pour livrer leurs clients. L'Américain et l'Européen représentent en effet la vaste majorité des 13 400 avions en commandes dans l'industrie. Un volume gigantesque qui équivaut à 10 ans de travail !

De fait, les retards pris dans la production de plusieurs modèles à la mode, comme l'A320neo et le 737, commencent à être préjudiciables pour Airbus et Boeing. Certains clients annulent même leurs commandes devant les retards... Des difficultés de croissance que les deux avionneurs devront surmonter s'ils souhaitent conserver le rythme des prises de commandes. Depuis le début de l'année, Airbus en est 183 commandes, contre 276 pour son rival.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : airbus, boeing

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement
















Rss
Twitter
Facebook