Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Airbus rate son objectif de livraison annuelle





Le 7 Décembre 2022, par Olivier Sancerre

Airbus ne parviendra pas à atteindre son objectif de livrer 700 avions cette année. Les difficultés dans la chaîne d'approvisionnement de l'avionneur européen repoussent également de quelques mois la production de 65 A320 par mois.


Les objectifs de livraison d'Airbus ne seront pas tenus

Il n'y a pas eu de miracle pour Airbus, qui avait l'ambition de livrer 700 avions en 2022. Fin novembre, le constructeur en était à 563 appareils, dont 68 durant le mois dernier. Il faudrait donc que l'avionneur puisse livrer 137 unités sur le seul mois de décembre pour atteindre son objectif, ce qui est irréalisable au vu du contexte actuel. Il faudrait pour cela égaler le record de décembre 2019 (138 livraisons) alors que la chaîne d'approvisionnement est fortement grippée.

« [L'objectif] d'atteindre environ 700 livraisons d'avions commerciaux en 2022 est désormais hors de portée », déplore Airbus dans un communiqué. Par contre, « le chiffre final ne devrait pas être sensiblement inférieur à l'objectif d'environ 700 livraisons », ajoute l'entreprise. Airbus s'était également fixé une cadence de production de 65 appareils de la famille A320 au début de l'année 2024 : cet autre objectif a été repoussé.

La chaîne de production est grippée

Désormais, « la vitesse de la montée en cadence de la famille A320 au taux 65 [est prévue] pour 2023 et 2024 », ce qui laisse entendre que l'objectif de production sera atteint dans le courant de l'année 2024, et non au début. Néanmoins, d'autres chiffres démontrent la bonne santé d'Airbus, qui confirme sa prévision d'un résultat opérationnel (Ebit) ajusté de 5,5 milliards d'euros, avec un flux de trésorerie de 4,5 milliards.

Il faut savoir que c'est lors des livraisons que les clients paient le gros de leur facture à Airbus, c'est pourquoi il est nécessaire d'accélérer la production. Les capacités industrielles du géant européen sont empesées par la pénurie de composants, survenue dans la foulée de la crise sanitaire. Toutefois, le groupe se veut confiant en confirmant son ambition d'assembler 75 appareils de la famille A320 vers 2025.



Tags : Airbus

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook