Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Airbus signe une commande de 8,3 milliards de dollars avec Amedeo





Le 12 Février 2014, par

Le constructeur européen Airbus vient de signer une grosse commande avec la société britannique de location d’avion Amedeo, mieux connue sous le nom de Doric Lease Corp. De quoi confirmer l’avance d’Airbus sur Boeing, même si les deux constructeurs se talonnent en termes de commandes ou de livraisons.


cc/flickr/twyford
cc/flickr/twyford
Amedeo a, lors du salon aéronautique de Singapour qui se tient actuellement en Asie, confirmé une possible commande annoncée lors du Salon du Bourget à Paris. Au total, quelques 20 avions du modèle A380, le plus gros avion passager du monde, devraient venir s’ajouter à la flotte d’Amedeo. Une commande d’une valeur totale de 8,3 milliards de dollars qui répond à une demande croissante de places.

Le A380, selon le directeur exécutif d’Amedeo, Mark Lapidus, bénéficie d’un combinaison unique « d’espace à bord et de confort » mais peut se vanter d’avoir le prix par place assise le plus bas.

« Comme le trafic aérien continue de doubler tous les 15 ans et que les aéroports et les places dans ceux-ci ne suivent pas la même progression, le A380 est la meilleure solution pour les compagnies aérienne pour bénéficier de cette croissance et améliorer la fidélité de leurs clients. » a déclaré Mark Lapidus.

Le A380 a été lancé en 2007 et peut transporter jusqu’à 500 passagers plus l’équipage. Si cette commande « est une claire reconnaissance de l’intérêt à long terme du A380 » pour les compagnies aériennes, comme l’a estimé John Leahy, directeur des opérations d’Airbus qui s’est félicité de ce contrat, l’avion n’a pas encore rencontré le succès espéré.

Airbus visait les 750 commandes mais seules 304 avaient été confirmées à la fin de 2013, avec une commande supplémentaire de 50 appareils réalisée par la compagnie Emirates.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook