Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Airbus : un parachute dorée de 36,8 millions d'euros pour Tom Enders





Le 2 Avril 2019, par Paul Malo

Celui qui quitte la direction de l’avionneur européen courant avril bénéficie notamment d’une retraite chapeau conséquente.


Les actionnaires non consultés

C’est une somme vertigineuse, et Airbus étant une société de droit néerlandais, les actionnaires ne sont pas consultés sur le chèque de départ de Tom Enders, qui quitte la direction d’Airbus. Seul le conseil d'administration d'Airbus a validé cette somme en février dernier. Selon les estimations du cabinet Proxinvest, il partira avec un parachute doré de 36,8 millions d'euros.

Selon les calculs de Proxinvest, les attributions d'actions devraient rapporter 7,3 millions d'euros à Tom Enders entre juin 2019 et mai 2022. Il percevra également 3,2 millions d'euros pour sa clause de non concurrence, valable un an. Mais à cela s’ajoute une retraite chapeau, provisionnée fin 2018 dans les comptes de la société à hauteur de 26,3 millions d'euros. Ce qui représente une rente annuelle de 1,3 million d’euros.
 




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook