Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Airbus vend 4 avions A320neo en pleine crise





Le 16 Octobre 2020, par Olivier Sancerre

La crise sanitaire et économique continue de frapper durement Airbus, qui a annoncé un plan d'économies d'envergure. Mais cela n'empêche pas le constructeur européen d'engranger de nouvelles commandes.


Commande inespérée d'Airbus A320

Si cette commande avait été passée l'an dernier, elle serait passée quasiment inaperçue… Mais la situation a changé du tout au tout en raison de l'épidémie de coronavirus, dont l'impact économique se fait durement ressentir dans toute la filière aviation, aussi bien auprès des compagnies aériennes qui doivent réduire la voilure pour traverser la tempête, que chez les constructeurs d'avions. Airbus n'est pas épargné, mais l'avionneur européen peut s'enorgueillir d'avoir engrangé une commande de quatre A320neo. 

La commande provient de Sky Express, une compagnie grecque nouveau client d'Airbus. Elle a également loué deux A320 supplémentaires auprès d'Aviation Capital Group. Sky Express a choisi une motorisation Leap-1A, des moteurs produits par CFM International. Il s'agit d'une coentreprise des groupes industriels français Safran et américain General Electric. Au prix catalogue, cela revient à un contrat de 442 millions de dollars, mais on peut imaginer que le constructeur a accepté de faire un rabais vu la situation.

Mesure audacieuse pour Airbus

« Il s’agit d’une mesure audacieuse pour le développement de cette compagnie aérienne et nous sommes fiers d’y contribuer avec l’A320neo », s'est réjoui Christian Scherer, directeur commercial d’Airbus. En dehors de la crise, la famille d'avions A320 est un succès au catalogue d'Airbus, elle compte 7.450 commandes provenant de 110 clients. Cette commande, qualifiée de « bonne nouvelle » par le groupe, est une petite bouffée d'air frais pour le constructeur.

Airbus s'est en effet contenté de vendre 15 avions entre le début du mois d'avril et la fin septembre. L'an dernier sur la même période, Airbus avait enregistré 241 commandes, preuve de la chute brutale du marché de l'aviation mondiale. Pour tenir le choc durant la crise et éviter de sombrer, Airbus a mis en œuvre un plan de restructuration visant à supprimer 15.000 emplois dans le monde. L'entreprise a également réduit sa production de 40%. 



Tags : Airbus

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare













Rss
Twitter
Facebook