Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Alibaba ouvre une ambassade à Paris





Le 20 Mars 2015, par

Le géant chinois de l’e-commerce est en pleine opération de charme en Europe. Son fondateur et patron emblématique Jack Ma, présent en Allemagne pour le salon CeBIT, a fait un crochet à Paris où il a été reçu par François Hollande.


Pour l’occasion, le président de la République a remis à Jack Ma un présent technologique bien français : une montre connectée Activité conçue et fabriquée par Withings ! Au-delà de l’anecdote, le patron d’Alibaba était surtout présent pour une annonce importante : l’ouverture, en octobre, d’une « ambassade » du groupe à Paris.

L’idée est simple : faciliter l’exportation en Chine de produits provenant d’entreprises françaises, en faisant sauter les barrières et les limitations linguistiques et administratives. Il ne fait guère de doute qu’Alibaba prélèvera sa dîme sur chaque transaction, mais les sociétés hexagonales (en particulier les plus petites qui n’ont pas forcément de connexions avec la Chine) pourront proposer facilement leurs produits aux quelques 330 millions d’acheteurs actifs d’Alibaba.

L’affaire avait été négociée par le ministère des Affaires étrangères, qui avait signé un accord avec Alibaba sur le sujet. C’est une bonne nouvelle pour les entreprises françaises, tout comme ça l’est pour Alibaba, qui renforce sa présence en Europe : Jack Ma a aussi rencontré le Premier ministre italien afin de faciliter la commercialisation de produits du pays en Chine.

Le marché chinois est tellement vaste qu’il y a de la place pour tout le monde, et Alibaba veut devenir la porte d’entrée pour les entreprises du monde entier.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : alibaba, chine

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook