Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Allemagne : la vignette routière qui fait polémique





Le 11 Mai 2015, par

La vignette va faire une entrée fracassante en Allemagne. À l’instar de l’Autriche et de la Suisse, pays va mettre en place un système de vignette qui se destine surtout aux conducteurs étrangers.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Le projet, voté vendredi 8 mai, fait déjà polémique à Bruxelles, qui juge cette vignette potentiellement discriminatoire. En France et dans les autres pays frontaliers de l’Allemagne, les premières critiques sont également vives mais rien ne fera changer le parlement allemand de sa course : la loi a en effet été votée par les deux chambres du pays et entrera en application en 2016.

Ce projet sera d’autant moins amendé qu’il fait partie de la plateforme sur laquelle Angela Merkel s’est faite réélire. La proposition émane du CSU, la déclinaison bavaroise du parti au pouvoir outre Rhin.

L’idée est la suivante : imposer une vignette annuelle sur les autoroutes et les routes nationales allemandes, dont le montant se base sur l’âge du véhicule, sa cylindrée et des critères environnementaux. Le montant peut se monter jusqu’à 130 euros. Les automobilistes allemands devront l’acquitter, tout comme les étrangers, évitant ainsi de contrevenir aux règles européennes. 

La vignette devra s’acquitter sur une base mensuelle (de 5 à 15 euros pour une vignette valable dix jours, ou jusqu’à 30 euros pour deux mois de validité). Le fruit de cette taxe servira à financer les infrastructures du pays.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : allemagne

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook