Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Alstom : un nouveau gros contrat au Canada





Le 13 Mai 2017, par

Alstom continue d’engranger les gros contrats à l’international. Dernier en date, la fourniture de trains pour la ville de Toronto, au Canada. Montant du contrat : 355 millions d’euros.


Le groupe industriel français va livrer 61 tram-trains, des Citadis Spirit qui ont été conçus pour résister aux conditions climatiques canadiennes. Ces trains peuvent ainsi circuler à des températures pouvant descendre jusqu’à -38 degrés. Le contrat prévoit une option pour des rames supplémentaires.

Dans le communiqué, Alstom revient sur la conception particulière de ce tram qui peut transporter jusqu’à 321 passagers et équipé de solutions résistantes au climat extrême. Celles-ci ont été imaginé dans l’objectif d’offre de bonnes performances opérationnelles : isolation renforcée, climatisation puissante, solutions de gestion de la neige et de la glace. C’est Metrolinx, l’agence du gouvernement de l’Ontario, qui a signé le contrat.

En plus de ces 61 rames, Alstom va livrer de l’équipement supplémentaire comme un centre de contrôle ainsi qu’un nouveau système de signalisation. Le groupe français travaille depuis un moment avec la province de l’Ontario : en vertu d’un contrat datant de 2013, Alstom doit aussi fournir 34 Citadis Spirit pour Ottawa ; un tiers de la flotte a été livré.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : alstom

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook