Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Altice bouleverse sa direction





Le 10 Novembre 2017, par

Chahuté en Bourse depuis quelques jours, le groupe Altice a décidé de revoir en profondeur son organisation et tout particulièrement, la direction. Patrick Drahi, le fondateur de l'entreprise, en reprend les rênes.


Altice accuse une chute sévère de son titre en Bourse. Ce jeudi 9 novembre, l'action a dévissé de près de 10%, après un premier recul de 20% en début de semaine. Le titre, désormais côté à 10,66 euros, a perdu la moitié de sa valeur depuis le mois de juin : ce sont 13 milliards d'euros qui sont partis en fumée depuis le printemps. Il était donc plus que temps de réagir, et c'est Patrick Drahi, le fondateur du groupe, qui a décidé de reprendre la main.

Michel Combes, le directeur général d'Altice, en fait les frais : il est débarqué la faveur de l'arrivée de Patrick Drahi à la tête de l'entreprise. Il n'a pourtant pas démérité puisque c'est lui qui a mis sur pied le plan de restructuration de SFR, dont les effectifs vont passer à 10 000 salariés après la saignée de 5 000 employés. Patrick Drahi, qui prend la présidence du conseil d'administration d'Altice, s'entoure de plusieurs proches qui vont l'aider à redresser la barre. Alain Weill conserve par exemple la direction de la branche « médias » du groupe, tout en prenant la barre de SFR.

Le gros problème d'Altice actuellement, c'est précisément l'opérateur au carré rouge. Depuis son acquisition en 2014 par Altice, l'entreprise perd des clients. L'image de marque s'est dégradée, et malgré les investissements au niveau du renforcement du réseau et dans les contenus, rien à faire, SFR ne parvient pas à retrouver le chemin de la profitabilité. Un caillou dans la chaussure de Patrick Drahi, que ce dernier va devoir enlever rapidement pour avoir de nouveau la confiance des marchés.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Altice

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement
















Rss
Twitter
Facebook