Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Amazon acquiert des droits de diffusion pour le tournoi de Roland Garros





Le 26 Juillet 2019, par La rédaction

Les matchs de tennis du tournoi de Roland Garros entre 20221 et 2023 seront en partie diffusés par… Amazon. Le géant du commerce en ligne fait une entrée remarquée dans le domaine des droits sportifs.


La Fédération française de tennis (FFT) avait lancé un appel d'offres pour les droits de diffusion des matchs du plus important tournoi de tennis français pour les saisons 2021 à 2023. France Télévisions, le partenaire historique de l'organisateur de Roland Garros, a remporté le lot le plus important, c'est à dire la grande majorité des droits… mais un nouveau joueur inattendu est venu mettre son grain de sel. Amazon a en effet obtenu ode deuxième lot qui comprend les droits de retransmission des demi-finales et finales, ainsi que les matchs qui auront lieu sur le court Simonne-Mathieu (deux quarts de finale) ainsi que les matchs se déroulant après 21 heures.

France Télévisions pourra diffuser tous les matchs, des qualifications aux finales, et ce sur toutes ses plateformes — y compris numériques. Mais Amazon compte bien jouer le trublion en proposant des matchs sur Prime Video. Le service de streaming diffuse déjà des compétitions sportives au Royaume-Uni (dont l'US Open de golf). En attendant d'autres sports ? La puissance financière d'Amazon est telle que le groupe pourrait s'offrir les droits d'autres compétitions sans trop puiser dans son énorme trésorerie.

Quant à la Fédération française de tennis, elle se réjouit des résultats de cet appel d'offres qui a lieu tous les quatre ans. Les montants des droits ont augmenté de plus de 25% en moyenne annuelle, selon la FFT qui ne précise pas la somme. Mais les droits pour la période 2018 à 2020 ayant rapporté 20 millions d'euros, il est probable que le montant pour 2021 à 2023 soit de 5 millions supplémentaires.



Tags : amazon

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook