Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Amazon : de l'argent contre une démission





Le 2 Février 2017, par

Pendant quelques semaines chaque année, Amazon offre une somme d'argent aux salariés qui ont un « projet personnel » dans lequel ils voudraient se lancer. Les syndicats estiment qu'il s'agit là d'un plan de départs volontaires qui ne dit pas son nom.


Baptisée « The Offer », cette proposition de démission contre de l'argent sonnant et trébuchant est en œuvre en France depuis 2015. Selon une porte-parole d'Amazon à l'AFP, « il s’agit d’accompagner ceux qui ont des projets personnels ou envie de faire autre chose avec un soutien financier », qui peut se monter à 8 000 euros suivant l'ancienneté du salarié.

En 2015, 11 salariés ont profité de cette opportunité ; l'an dernier, ils étaient un de plus. « Un tiers d’entre eux avaient trouvé du travail ailleurs, un autre tiers ont fait ce choix pour des raisons personnelles », explique la porte-parole. Amazon compte 4 000 salariés en CDI en France, après l'embauche de mille employés supplémentaires l'an dernier. Malgré la faible proportion de ceux qui ont choisi de profiter de « The Offer », les syndicats sont vent debout contre cette proposition.

Le dispositif n'a pas été présenté en comité d'entreprise. Les organisations syndicales ont donc voté en début de semaine une motion d'entrave, et demandé à l'inspection du travail d'enquêter sur cette offre. La période annuelle durant laquelle les salariés qui souhaitent quitter Amazon se terminera le 5 février.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : amazon

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook